Votre contenu en vidéo ? 5 conseils avant de vous lancer

Votre contenu en vidéo ? 5 conseils avant de vous lancer

« La vidéo est l’avenir du marketing de contenu. » Ces dernières années, cette affirmation est devenue monnaie courante. Certains vont même jusqu’à affirmer que l’intégration d’une vidéo dans un mailing augmenterait de 200 à 300 % le nombre de clics (selon Hubspots). Chez Bold & pepper, nous sommes tout aussi convaincus que la vidéo est désormais un incontournable de tout plan de communication… à condition qu’elle soit parfaitement intégrée dans votre stratégie de contenu. Nous vous donnons volontiers quelques conseils pour vous lancer.

  1. Identifiez votre sujet

Ce n’est pas parce que les vidéos ont la cote que toute votre communication doit être réalisée à l’aide de vidéos. Si votre message peut être transmis efficacement en quelques lignes, une vidéo de 5 minutes est inutile. Identifiez donc les sujets qui bénéficieraient d’une présentation plus visuelle. Il peut s’agir de vos activités principales, d’un message essentiel, ou de l’explication d’un produit ou processus qui épargnerait une lecture étendue. Posez-vous toujours la question : si ce contenu est présenté sous forme de vidéo, sera-t-il plus agréable pour mon public cible ?

 

  1. Définissez votre message

En vidéo, pas de liens vers des articles intéressants, pas de renvois vers d’autres paragraphes, pas de fichiers attachés. La vidéo est, par définition, un média linéaire : vous la regardez de la première seconde à la dernière et emmenez votre audience d’un point A à un point B, sans effectuer de détours. Le mot d’ordre est donc : less is more ! Limitez-vous à un thème (ou une question) et ne vous égarez pas. Si vous souhaitez traiter plus d’un sujet, optez pour plusieurs capsules succinctes.

 

  1. Choisissez votre style

Enregistrement vidéo, animation, dessins, 2D, 3D… Si vous passez quelques minutes sur YouTube, vous y verrez autant de styles différents. Prenez le temps de visionner quelques exemples avant de choisir le style qui correspond le mieux à votre image… et à votre message. Par exemple, des dessins en 2D vulgarisent votre message : quelques coups de crayon et tout est plus clair. La 3D peut se révéler très utile pour expliquer le fonctionnement d’un produit et le tourner dans tous les sens. Et les enregistrements vidéos rendent le tout plus réel, plus tangible. Les possibilités sont nombreuses, et le choix crucial.

 

  1. Voice-over ou pas ?

Après avoir choisi votre style de vidéo, déterminez si vous souhaitez une voix off ou non. Pour ce faire, demandez-vous tout d’abord comment vous souhaitez diffuser votre vidéo. Sur les réseaux sociaux, la majorité des vidéos sont désormais lues sans le son, une influence du smartphone. Vous devez donc tenir compte de ce paramètre afin que votre vidéo reste compréhensible, même sans son. Cependant, une explication quelque peu technique sera toujours plus claire quand elle est supportée par une voix off. Et cela vous évite de devoir remplir l’écran de mots-clés.

 

  1. Écrivez !

Mais pas avant d’avoir un premier concept ! Si vous optez pour une vidéo sans voix off, élaborez d’abord l’ensemble de votre scénario. Les visuels doivent être limpides. Ne rajoutez les mots-clés que par après, là où vous en avez vraiment besoin, afin de ne pas surcharger votre écran. Si vous optez pour une voix off, notez qu’un débit de 125 mots à la minute permet de donner une explication claire et posée. Enfin, lorsque vous rédigez, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un texte parlé !

 

Dans le prochain article, nous vous donnerons des conseils plus précis sur la rédaction du texte de la voix off.

À vos crayons !

Maëlle
Salmon
Editorial Project Manager